16 novembre 2016

Conte de l'homme qui ne savait pas que le possible est juste un petit peu après l'impossible

Un homme était amoureux de la planète Vénus et chaque soir de ciel étoilé, il s'allongeait devant sa maison pour déclarer son amour à la planète inaccessible, du moins... le croyait-il ! Un soir où il rêvait ainsi, le cœur plein d'amour, il entendit une voix très douce chuchoter à son oreille : - Je suis touchée de ta ferveur et impatiente de te serrer dans mes bras. Viens me rejoindre, viens... Il se leva d'un bond, il avait reconnu la voix de l'aimée, même s'il ne l'avait jamais entendue. La planète Vénus enfin avait perçu... [Lire la suite]

17 octobre 2015

La rose et l'âme

LA ROSE ET l'AME Un homme planta une rose et l’arrosa religieusement. Un jour, alors qu’il l’examinait, il a vu qu’un bourgeon fleurirait sous peu, mais il remarqua des épines sur la tige. Il pensa… « Comment une si belle plant peut-elle provenir d’un plant endommagé par tant d’épine ». Attristé par cette pensée, il négligea d’arroser la rose et avant qu’elle ne soit prête à fleurir, elle mourut. Ainsi en est-il de beaucoup de gens. A l’intérieur de chaque âme il y a une rose. Les qualités implantées en chacun de... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2015

Conte russe - le miroir déformant

Le miroir déformant par Anton Techekhov (1860-1904) Conte Russe   Nous entrâmes dans le salon, ma femme et moi. Il y régnait une odeur de mousse et d’humidité. Dès que nous fîmes de la lumière sur les murs qui n’en avaient pas vu depuis un siècle, des millions de souris et de rats se sauvèrent de tous côtés. La porte refermée derrière nous, nous sentîmes un souffle de vent agiter les papiers entassés dans les coins. La lumière nous permit de discerner des caractères anciens et des dessins datant du Moyen Age.   ... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juin 2015

Conte : main blanche, main noire de Jacqueline Favreau

MAIN BLANCHE, MAIN NOIRE Il y a un nouveau dans la classe depuis ce matin. Il a la peau noire. Il est arrivé en même temps que la neige ! La neige toute blanche, et lui tout noir.     Il s’est assis près de moi dans la classe ; il s’appelle Mamadou. Moi, je m’appelle Romain. J’ai voulu toucher sa main avec la mienne. Il m’a regardé avec le blanc de ses yeux. Il a souri. Je lui ai dit : -  Tu joues ? Il s’est levé en répondant quelque chose que je n’ai pas compris. Comme c’était... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 avril 2015

Conte : le philtre d'invisibilité

Le philtre d’invisibilité   Prenez une dent de loup ramassée à la pleine lune Cueillez trois chardons près d’un vieux puits Faites pousser une rose rouge sur un rocher Mettez de l’eau de source à bouillir dans un récipient de cuivre Ecrasez les chardons à l’aide d’une pierre Jetez la dent puis la poudre de chardon obtenue dans l’eau dès qu’elle bout Attendez dix minutes Tordez la rose sans briser la tige et introduisez-la dans le chaudron Laissez bouillir 3 jours puis refroidir   Pour devenir invisible,... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2015

Sagesse amérindienne : Deux loups qui se livrent bataille

Un vieil indien explique à son petit-fils que chacun de nous a en lui deux loups qui se livrent bataille. Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse. Le second représente la peur, l’avidité et la haine. « Lequel des deux loups gagnent ? demande l’enfant. « Celui que l’on nourrit. » répond le grand-père. (sagesse amérindienne)
Posté par vero2529 à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 décembre 2014

Fable : l'allégorie de la grenouille

L'ALLEGORIE DE LA GRENOUILLE   Il était une fois une course de grenouilles. L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour. Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir. La course commença. En fait, les gens pensaient que les grenouilles n’atteindraient jamais la cime et toutes les phrases que l’on entendit furent de ce genre : « quelle peine ! elles n’y arriveront jamais ! ». Les grenouilles commencèrent à se résigner, sauf une qui continua de grimper et les gens... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2014

Conte : Le poirier de Misère - Charles Meulin

LE POIRIER DE MISERE Au temps jadis, il y avait au village de Vicq, sur les bords de l’Escaut, une bonne femme nommée Misère qui paraissait aussi vieille que le monde. Elle habitait à l’écart dans une pauvre masure, et vivait en s’en allant mendier de porte en porte. Toute pauvre et vieille qu’elle était, elle se trouvait parfaitement contente de son sort, car elle avait un fidèle compagnon, un chien nommé Faro qu’elle aimait de grande amitié ; et elle possédait aussi dans un petit clos, derrière sa hutte, un arbre, un... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2014

Conte 2ème partie (suite et fin) : la colère

Lorsqu’il fut suffisamment près, il se prosterna, suppliant le Bouddha de lui pardonner la violence de ses propos et l’indécence de sa pensée. Le Bouddha, plein de compassion, vint le relever. - Je n’ai rien à vous pardonner, je n’ai reçu ni violence ni indécence. - J’ai pourtant proféré des injures et des grossièretés graves. - Que faites-vous si quelqu’un vous tend un objet dont vous n’avez pas l’usage ou que vous ne souhaitez pas saisir ? - Je ne tends pas la main, je ne le prends pas bien sûr. - Que fait le donateur ? -... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 novembre 2014

Conte 1ère partie : la colère

Le Bouddha enseignait partout où il passait Or, un jour qu’il parlait sur la place du village, un homme vint l’écouter parmi la foule. L’auditeur se mit bientôt à bouillir d’envie et de rage. La sainteté du Bouddha l’exaspérait. N’y pouvant plus tenir, il hurla des insultes. Le Bouddha demeura impassible. L’homme fulminant quitta sa place. Comme il avançait le long des rizières à larges enjambées, sa colère s’apaisait. Déjà le temple de son village grandissait au-dessus des rizières. En lui monta la conscience que sa colère... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,