30 octobre 2018

Poésie : chanson d'automne de Paul Verlaine

Chanson d'automne Les sanglots longsDes violonsDe l'automneBlessent mon coeurD'une langueurMonotone.Tout suffocantEt blême, quand,Sonne l'heure,Je me souviensDes jours anciensEt je pleureEt je m'en vaisAu vent mauvaisQui m'emporteDeçà, delà,Pareil à la Feuille morte.Paul Verlaine (1844-1896)"Poèmes saturniers"
Posté par vero2529 à 08:59 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

25 octobre 2018

Poésie : CHUT !…Pas de vagues… - Gérard Gautier

Surtout ne pas déranger L’ordre établi Surtout ne pas gêner, Chut ! Pas de vagues… Oui, bien sûr, l’injustice est là, Intolérable, criante, criarde, L’on s’en accommode, Chut ! Pas de vagues… Oui, bien sûr, la démagogie est là, Grande dame toujours bien portante, Dans les bouches vénéneuses, Injure faite aux humbles Que l’on dit vouloir défendre, Qui sont utilisés, Et personne pour le crier, Personne pour le hurler, Chut ! Pas de vagues… L’on gênerait, L’on se ferait remarquer, L’on prendrait parti,... [Lire la suite]
Posté par vero2529 à 17:49 - - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2018

Poésie : tentative entre ce que je pense ... Bernard Weber

Tentative Entre Ce que je pense Ce que je veux dire Ce que je crois dire Ce que je dis Ce que vous avez envie d’entendre Ce que vous croyez entendre Ce que vous entendez Ce que vous avez envie de comprendre Ce que vous comprenez. Il y a 10 possibilités que l’on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. Bernard Weber « l’encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu » (1993)
Posté par vero2529 à 08:55 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 octobre 2018

Citation : On considére le chef d'entreprise comme un homme à abattre....

On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char. Wintson Churchill
Posté par vero2529 à 08:51 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 octobre 2018

Citation : cessez de vous demander ce que le futur vous réserve et prenez comme cadeau ce que la journée vous apporte (Horace)

Cessez de vous demander ce que le futur vous réserveet prenez comme cadeau ce que la journée vous apporte.Horace
Posté par vero2529 à 08:48 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2018

Jean-Pierre Le Marc : l'héritier des trépassés

Dans ce Pays Bigouden où rien ne se disait mais tout se savait, l’histoire fit rapidement le tour… Cela fit courir bien des bruits, mais on n’entendit jamais que l’écho tardif de ces conchennou (ragots… culturellement indissociable du quotidien bigouden). Dehors, le temps tournait de plus en plus à l’orage. « Orage de mer dure quarante jours », disait un vieux dicton breton. Pas teu an oraj divaa’h mor, a bad daou uguen devez. Le vent se levait. « Mer blanche, mer à bars », disait un autre dicton.