bernard larhant les galets de treguennec

barre separatrice galets treguennec

Date de parution : 07/06/2010

Livre poche : Amazon, Fnac, Decitre

barre separatrice galets treguennec

Avis de Véro :

Pleins de suspens sur un fond historique "l'usine à galets des nazis" pendant la seconde Guerre Mondiale

le camp todt à treguennec en 1943 wikipedai yvan marzin

©Photo Archive Yvan Marzin (Wikipédia)

barre separatrice galets treguennec

Extraits :

Une fille, finalement, c’est un peu comme un temps d’avril en Bretagne, quand en une fraction de seconde, le soleil laisse place à un gros nuage, parfois même à un grain violent, avant de réapparaître dans l’instant qui suit.

Coluche disait dans l’un de ses sketches que tous les hommes étaient égaux. Blanc ou noir, riche ou pauvre, beau ou moche. Il précisait cependant que pour celui qui naissait noir, pauvre et moche, ce serait quand même plus dur.

Voilà pourquoi j’ai requis sa présence sur le plateau de mon téléfilm : celui-ci parle, comme son titre l’indique, des chargements de galets qui quittaient par trains entiers la plage de Tréguennec pour construire les blackhaus du Mur de l’Atlantique, dans le cadre de l’organisation Todt.

Yann Melen est l’appellation bretonne du cormoran jaune. C’était aussi le nom de code choisi par le chef d’un réseau bigouden de résistance.

C’est au cours de l’année 1942 que l’organisation Todt décide d’ouvrir une usine pour exploiter le gisement de galets de Tréguennec. Imaginez, avant la guerre, sur les douze kilomètres de grève, s’étendait un cordon de galets pouvant atteindre centre mètres de largeur et cinq mètres de hauteur. De quoi alimenter les chantiers de construction des blockhaus et autres casemates devant constituer  une partie du Mur de l’Atlantique, de Brest à Royan….

Le monde moderne ne concasse pas juste des galets, il broie aussi les idéaux et les gens qui les portent.

Vous savez, monsieur Vergne, on a tous nos combats, nos conflits, nos résistances, nos maquis,  nos actes héroïques et nos viles trahisons, quelque que soit l’époque. J’ai appris de ma petite expérience qu’aucune rancune ne méritait le déclenchement d’une guerre. Qu’un conflit ne faisait des petits perdants et de gros perdants, jamais de gagnants !

Vous restez fidèle à votre logique de vengeance, sans chercher à situer les événements dans le climat malsain de l’époque ; parfois, la raison pousse deux êtres qui s’adorent à s’éloigner l’un de l’autre, car leur amour est non seulement impossible, mais en plus dangereux à révéler

 

Enregistrer