mary jane clark veangeance par procurationDate de parution : 01/07/2015

Titre original : Dying for mercy

Livre broché : Amazon, Decitre

ligne separatrice mary jane clark

Avis Véro :
Bonne intrigue centré sur un personnage enigmatique Vincent Wheelock qui comme le petit poucet a semé des petits cailloux  pour nous donner la raison de sa mort spectaculaire…

Avis de Booklist
A la façon d’Agatha Christie, Mary Jane Clark multiplie les fausses pistes… jusqu’au dénouement, elle tient le lecteur en haleine.

Publishers Weekly
Chaque personnage est un suspect en puissance

ligne separatrice mary jane clark

Pentimento est issu de pentire, le mot italien qui désigne le repentir. L’heure de la repentance avait à présent.

Les invités arrivaient les uns après les autres, accueillis peu après leur descente de voiture par Valentina et Vincent Wheelock. Quel couple parfait ! Aux yeux de tous, ils personnifiaient la réussite et le pouvoir. Pourtant, ils détenaient un secret. Et quel secret !

Oui, ils s’aimaient ; oui, ils prenaient soin l’un de l’autre. Mais leur mariage était loin d’être parfait. Et ils cachaient des choses. Ils n’avaient pas été entièrement honnêtes avec  les citoyens qu’ils administraient, ni avec ceux dont ils étaient supposés s’occuper. Mais il fallait cependant rendre à César ce qui appartenait à César.

En étudiant les fresques représentant la vie de saint François, j’ai soudain pris conscience de la vacuité de mon existence… et j’ai eu honte de moi, lâcha-t-il dans un dernier souffle.

Maintenant, avec un peu de recul, il suspectait Vincent de l’avoir convié dans le seul but d’assister au drame. Une sorte de vengeance posthume pour le punir d’avoir commis autant d’actes répréhensibles ?

Non, mon fils. Le secret de la confession est inviolable. Je me contenterais de prier pour que ce coupable prenne lui-même la bonne décision.

Le mot stigmate vient du grec stigma, qui signifie piqûre. Aujourd’hui, les stigmates désignent les cicatrices ou les marques laissées par une plaie. Mais, pour le monde chrétien, les stigmates sont les traces des cinq plaies infligées à Jésus-Christ au cours de sa crucifixion. Dans l’histoire du christianisme, plusieurs personnes ont par la suite eu des plaies identiques à celles du Christ. Pour l’Eglise, elles étaient le signe de Dieu, le signe que ces personnes étaient saintes…Douze siècles plus tard, François d’Assise a lui aussi développé des plaies identiques à celles du Christ, ce qui fait de lui le premier des stigmatisés connus.

A la fin de l’album, le Cantique de frère soleil était reproduit dans son intégralité.

Très haut, tout puissant, bon Seigneur,
à toi sont les louanges, la gloire et l'honneur,
et toute bénédiction.
A toi seul, Très-Haut, ils conviennent ;
et nul homme n'est digne de prononcer ton nom.

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures :
spécialement Messire frère soleil
qui donne le jour, et par qui tu nous éclaires ;
il est beau et rayonnant avec une grande splendeur :
de toi, Très-Haut, il est le symbole.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour soeur lune et pour les étoiles :
dans le ciel tu les as créées, claires, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour frère vent,
pour l'air et les nuages, et le ciel pur, et tous les temps,
par lesquels à tes créatures tu donnes soutien.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour soeur eau,
qui est très utile et humble, précieuse et chaste.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère feu,
par qui tu éclaires la nuit ;
il est beau et joyeux, robuste et fort.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour soeur notre mère la terre,
qui nous soutient et nous nourrit,
et produit divers fruits avec les fleurs
aux mille couleurs et l'herbe.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour ceux qui pardonnent pour l'amour de toi,
et supportent douleur et tribulation ;
bienheureux ceux qui persévèreront dans la paix,
car par toi, Très-Haut, ils seront couronnés.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour notre soeur la mort corporelle,
à qui nul homme vivant ne peut échapper.
Malheur à ceux qui meurent en état de péché mortel !
Bienheureux ceux qu'elle trouvera conforme
à tes très saintes volontés,
car la seconde mort ne leur fera point de mal.

Louez et bénissez mon Seigneur et rendez-lui grâces,
et servez-le avec grande humilité.

Le père Gehry s’appuya contre le dossier de son fauteuil et sentit la douce chaleur du cuir sous sa tête. Seigneur, donne-moi la paix de l’âme. Je sais que je ne peux briser le secret de la confession, mais d’autres personnes risquent de payer de leur vie si je me tais. Trouve un moyen, Seigneur, d’épargner ces innocents. Vincent Wheelock était venu se confesser quelques jours avant son suicide. Il lui avait tout raconté et le père Gehry savait à présent ce qui s’était passé il y a vingt ans. Des événements qui n’avaient depuis cessé de hanter Vincent. Un souvenir qui s’était exacerbé après son séjour en Italie, où sa dévotion pour saint François d’Assise l’avait poussé à suivre sa conscience. Mais l’avait poussé trop loin… Au nom d’une interprétation toute personnelle de la religion, il avait commis l’irréparable.

Le Lièvre et la Tortue : Valentina repensa à cette vieille fable qu’elle avait apprise étant enfant. Le lièvre, rapide, téméraire et fanfaron, battu sur le fil par la tortue, lente mais régulière et appliquée. Une bonne morale à méditer, qu’ils avaient essayé d’inculper à Rusty. Les gens méthodiques et travailleurs remportaient toujours la victoire.