EPIPHANIE ou "Manifestation de Dieu"

Aujourd'hui, on fête l'éphiphanie. Lors de cette fête chrétienne, on mange souvent une galette des rois.

bonne fete des rois

ligne separatrice epiphanie

L'éphiphanie rend hommage au Rois mages, venus voir le petit Jésus avec des cadeaux. Les 3 Rois mages s'appellent Gaspard, Melchior et Balthasar.

Epiphanie

ligne separatrice epiphanie

La forme et la couleur dorée représentent le Soleil mais aussi la couronne. La galette des rois symbolise le partage, un moment où l'on se retrouve autour d'une table pour la manger.

couronne rois

ligne separatrice epiphanie

Cette tradition remonte à l'Antiquité. En décembre, lors des Saturnales (fêtes où les romains célébraient le dieu Saturne), les familles et leurs esclaves se réunissaient pour manger une galette. Un haricot était caché dedans.

peinture l'hiver ou les saturnales 1783

Peinture L'Hiver ou Les Saturnales (1783) par Antoine-François Callet au Louvre

ligne separatrice epiphanie

galette-des-rois-carte-postale-ancienne

la fête des rois

ligne separatrice epiphanie

L’Épiphanie en Europe

La tradition de la galette à la pâte d’amande existe également en Belgique et aux Pays-Bas. Comme en France, dans chaque famille, le plus jeune se cache sous la table pour désigner les parts et le roi du jour choisit sa reine (ou inversement). Mais pendant la journée, les enfants parcourent les rues en chantant la chanson de l’étoile et font du porte à porte pour recevoir des clémentines et des bonbons. Une coutume qui tend toutefois à disparaître.
En Espagne et au Portugal, « El día de los Reyes Magos » est souvent un jour férié au cours duquel les enfants reçoivent leurs cadeaux plutôt qu'à Noël (source Terra Femina)

ligne separatrice epiphanie

l'Histoire de la Galette des rois epiphanie tout savoir sur l'origine de la galette des rois et la fève

Le 6 janvier, nous avons pour tradition en France de nous réunir autour de la fameuse galette des rois pour "tirer les rois" ; c'est l'épiphanie. Mais d'où vient cette tradition de la galette et de la fève qu'on y trouve ?
Gaël Pollès nous raconte la vraie histoire de la galette des rois depuis les origines.
Il faut aller chercher l'origine de tout cela dans une fête païenne, chez les romains. Début janvier, ceux-ci célébraient les saturnales, fête pendant laquelle un domestique ou esclave était élu roi du festin grâce à une fève. Pour que l'élection soit juste, on mettait un enfant sous la table et c'est lui qui attribuait les parts.

l'histoire de la galette des rois


l'Histoire de la Galette des rois epiphanie... par Pratiks


Ce n'est qu'au XIV siècle que l'Eglise de France s'est appropriée cette célébration païenne et l'a associé progressivement à l'epiphanie. Dans la tradition, la galette est partagée en autant de portions que d'invités, plus une part. Une portion supplémentaire appelée "part du Bon Dieu" ou "part de la Vierge" généralement donnée à un pauvre. Il y avait aussi à l'époque "la part des Absents". Aujourd'hui, la galette des rois est devenue une tradition familiale. Le chanceux qui trouvera la fève sera couronné soit et choisira sa reine. Et la tradition romaine qui voulait que le plus jeune des invités, le plus innocent, se glisse sous la table pour désigner à qui revient les parts perdure toujours.
Les premières feves en porcelaine commencent à remplacer la graine de feve au milieu du XVIIIe siècle. Jusqu'à la Révolution, elles représentaient systématiquement l'enfant Jésus, puis un bonnet phrygien. Il en existe aujourd'hui de toutes sortes. Il existe des collectionneurs de fèves nommés les favophiles...