Mosaïques de lectures et d'images

11 janvier 2017

Citation : La beauté est dans les yeux de celui qui regarde (Oscar Wilde)

citation la beaute oscar wilde

ligne separatrice oscar wilde

La beauté est dan sles yeux de celui qui regarde.

Oscar Wilde

Posté par vero2529 à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


09 janvier 2017

Carlène Thompson - Jusqu'à la fin

carlene thompson jusqu'a la fin

Date de parution : 2013

Titre original : to the gave

Livre broché, poche et ebook : France Loisir, Gallimard, Chapitre.com

ligne separatrice thompson

Avis véro :

Thriller psychologique bien ficelé. Il y a un vrai suspense…on découvre le coupable à la fin… L’auteure est douée pour semer le doute sur les différents personnages. Je la comparerais avec Patricia MacDonald ou pour les tous premiers livres de Mary Higgins Clark.

ligne separatrice thompson

Extraits :

C’est moi qui étais en train de porter des accusations, pensa Catherine. Toute la nuit, j’étais réveillée dans mon lit, en colère contre James, pleine de soupçons envers l’homme le plus fiable et digne de confiance que j’ai jamais rencontré. Qu’est-ce qui m’a pris ? Comment ai-je pu douter de lui un seul instant ?
- Je suis désolée, dit-elle à haute voix, essayant de ne pas se laisser submerger par la culpabilité. J’étais encore énervée, après l’explosion hier soir…

Mon grand-père citait parfois ce passage des Proverbes : « L’arrogance précède la ruine, et l’orgueil précède la chute ». Dans ton cas, James, je pense que ton arrogance passée a causé beaucoup de ruines, et ce n’est pas facile à oublier ou à excuser.

07 janvier 2017

Proverbe serbe : un arbre s'appuie sur les arbres, un homme sur les hommes

citation un arbre s'appuie sur les arbres

ligne proverbe serbe

Un arbre s'appuie sur les arbres,

un homme sur les hommes.

Proverbe Serbe

Enregistrer

Enregistrer

Posté par vero2529 à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 janvier 2017

Poésie : je te souhaite pour la nouvelle année de Jacques Brel

poeme jacques brel je te souhaite

ligne separatrice

Cher ami, chère amie...

Voci ce que je te souhaite pour la nouvelle année.

ligne separatrice

Je t'en souhaite juste assez !

Pour que ta vie soit remplie avec juste des

bonnes choses pour pouvoir les apprécier.

ligne separatrice

Je te souhaite...

Juste assez d'expériences, bonnes ou mauvaises

pour garder une attitude brillante.

ligne separatrice

Juste assez de bonheur pour garder ton esprit vivant.

ligne separatrice

Juste assez de douleur afin que les petites joies

te paraissent plus grandes.

ligne separatrice

Juste assez d'argent pour satisfaire tes besoins

et ainsi apprécier les surplus.

ligne separatrice

Juste assez de perte pour apprécier

ce que tu possèdes déjà.

ligne separatrice

Je crois que trop souvent,

nous nous attendons à avoir une vie parfaite.

Nous avons tous besoin de se faire rappeler

que s'il n'y avait pas de moments pénibles dans la vie,

nous ne pourrions apprécier les bons !

signature jacques brel

Enregistrer

Enregistrer

Posté par vero2529 à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 janvier 2017

Citation : Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne des roses (Confucius)

citation confucius

ligne separatrice

Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne des roses.

Confucius

Posté par vero2529 à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 janvier 2017

Une nouvelle année commence...

une nouvelle année meilleurs voeux

ligne voeux

Une nouvelle année commence...

Que celle-ci soit :

* riche en découverte

* en création

* en rencontre

* en poésie

* et surtout en couleur.

ligne voeux

bonne et heureuse annee

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par vero2529 à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 décembre 2016

Poésie : le temps et l'éternité

le temps et l'éternite

On apprend l'eau - par la soif

La terre - par les mers qu'on passe

L'exaltation - par l'angoisse -

La paix - en comptant ses batailles -

L'amour - par une image qu'on garde

Et les oiseaux - par la neige

Emily Dickinson

Enregistrer

Enregistrer

Posté par vero2529 à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 décembre 2016

Légende : l'arbe qui voulait vivre pour l'éternité

l'arbre et le violon

L'arbre qui voulait vivre pour toujours

Un petit arbre poussait en forêt. Et plus il poussait et prenait de la force plus il admirait l'étendue infinie du ciel au-dessus de ses branches.

Ce ciel et ces nuages semblaient lui parler un langage lointain. Et l'arbre se prit à imaginer que le vent lui rapportait des nouvelles de l'infini. Plus il grandissait et plus il avait envie de vivre pour toujours. De s'arracher à sa terre pour partir loin, très loin.

Un jour, le forestier passa près de l'arbre. Comme c'était un homme bon, il sentit que l'arbre n'était pas complètement heureux. Il lui demanda :

- Que t'arrive-t-il ? Qu'est ce qui te trouble ?

Le petit arbre hésita mais lui répondit :

- Je désire plus que tout vivre pour l'éternité !

- Peut être que ce sera possible, peut être... répondit le forestier de manière énigmatique.

Le temps passa et l'arbre était maintenant grand et fort. Le forestier qui passait par là lui demanda pour la seconde fois :

- Et maintenant, veux-tu toujours vivre pour l'éternité ?

- Oh oui répondit l'arbre, j'en rêve !

- Je pense que je peux t'aider mais il va falloir me faire confiance : je vais devoir te couper.

L'arbre était surpris : "Je voulais vivre pour toujours et toi tu me dis que tu vas me tuer. Comment pourrai-je te faire confiance ?"

- Je sais que cela paraît étrange, mais c'est pourtant la solution. Je te promets que, si tu te laisses faire, tu vivras pour toujours."

Après avoir longuement réfléchi, l'arbre accepta la proposition du forestier et bientôt la scie fit son office. L'arbre souffrit en silence et tomba dans un grand fracas de branches cassées...

Son tronc fut débité en planches et les planches en planches encore plus fines jusqu'à ce qu'il ne reste de l'arbre que le meilleur de son coeur.

Puis l'arbre atterrit dans les mains d'un violoniste réputé, qui le laissa dans sa boîte à violon pendant des années. L'arbre souffrait beaucoup et désespérait de son sort en se reprochant d'avoir fait confiance au forestier.

Un jour cependant, la boîte s'ouvrit et le violoniste, en caressant l'arbre, le prit délicatement entre ses mains. "Le moment est parfait : ton bois a gentiment travaillé et le son que tu vas rendre sera un enchantement" dit l'artiste en commençant à frotter l'archer sur le corps du violon.

Alors les cordes vibrèrent et le corps du bois résonna d'une pure mélodie. Les notes rappelèrent à l'arbre la vision d'infini qui l'avait ému en regardant le ciel. Il songea aux oiseaux et aux nuages, à ce désir d'éternité qui l'avait animé pendant toute sa vie. Et il comprit : un pur son, une pure musique, une musique pour l'éternité...

Enregistrer

Posté par vero2529 à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 décembre 2016

Poésie : merci à la vie de Violeta Parra

merci a la vie

 Merci à la vie qui m'a tant donné.
Elle m'a donné deux yeux et quand je les ouvre
Je distingue parfaitement le noir du blanc
Et là-haut dans le ciel, un fond étoilé
Et parmi les multitudes, l'homme que j'aime.

Merci à la vie qui m'a tant donné.
Elle m'a donné d'entendre, oreilles grandes ouvertes
Enregistrer nuit et jour grillons et canaris,
Marteaux, turbines, aboiements, orages,
Et la voix si tendre de mon bien-aimé.

Merci à la vie qui m'a tant donné.
Elle m'a donné la voix et des lettres
Avec lesquelles je pense les mots, et je dis
Mère, ami, frère, lumière qui éclaire
Le chemin de l'âme que j'aime.

Merci à la vie qui m'a tant donné.
Elle m'a donné de marcher de mes pieds fatigués
Et j'ai ainsi parcouru villes et marécages,
Plages et déserts, montagnes et plaines
Jusqu'à ta maison, ta rue, ta cour.

Merci à la vie qui m'a tant donné.
Elle m'a donné un coeur qui devient débordant
Quand je vois le fruit du cerveau humain ;
Quand je vois la distance qu'il y a entre le bien et le mal
Quand je vois le fond de tes yeux clairs.

Merci à la vie qui m'a tant donné.
Elle m'a donné le rire, elle m'a donné les pleurs.
Ainsi, je distingue le bonheur du désespoir
Ces deux éléments qui forment mon chant,
Et votre chant qui est le même chant,
Et le chant de tous, qui est encore mon chant.

Violeta Parra

Enregistrer

Enregistrer

Posté par vero2529 à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 décembre 2016

Crêche de Noël - Eglise Saint-Matthieu - Quimper - Finistère

 

creche en attendant Jesus

Eglise Saint-Matthieu - Quimper - Finistère

En attendant l'enfant Jésus

ligne separatrice

messe de la nuit de Noël

Le 24/12/2016

Messe de la Nuit de Noël - Eglise Saint-Matthieu - Quimper

Il est né le divin enfant

 

ligne separatrice

Sanctus en breton

Sanctus en breton

Santel, Santel, Santel an Aotrou Doue, Mestr ar bed.

Leun eo gand ho kloar, an nenv hag an douar.

Hozanna e barr an neuvou.

Bennigel an hini a zeu en ano Doue.

Hozanna e barr an neuvou.

ligne separatrice

credo en latin

Credo in unum deum

-Patrem omnipotentem factorem caeli et terrae, visibilum omnium et invisibilium.

ligne separatrice

Joyeux Noel crèche st matthieu

Eglise Saint-Matthieu - Quimper - Finistère

L'enfant Jésus est né

ligne separatrice

Prière universelle

Selaouit, Aotrou Doue, pedenn ho bugale
Ecoute, Seigneur Dieu, la prière de tes enfants

 

Enregistrer

Enregistrer