Mosaïques de lectures et d'images

24 décembre 2018

Citation : il n'est pas nécessaire d'éteindre la lumière de l'autre pour que la nôtre brille (Gandhi)

gandhi eteindre lumiere de l'autre

ligne blanc violet

Il n'est pas nécessaire
d'éteindre la lumière
de l'autre
pour que la nôtre brille
(Gandhi)

Posté par vero2529 à 17:16 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20 décembre 2018

Citation : quand on laisse mourir le feu de Noël, il n'y a qu'un moyen de le rallumer... Pierre Jakez-Hélias

laisser mourir feu

barre chaussette noel

Quand on laisse mourir le feu de Noël,
il n'y a qu'un moyen de le rallumer !
C'est d'aller chercher le feu des étoiles.
Pierre Jakez-Hélias (Les autres et les miens)

Posté par vero2529 à 17:21 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

04 décembre 2018

MC Beaton : Le noël d'Agatha Raisin

le noel d'agatha raisin mc beaton

Titre original : Agatha Raisin and the Christmas crumble

Exemplaire offert : à télécharger : Fnac

 

barre fleur rose

Avis de Véro :

A savourer sans modération avant les fêtes de Noël

barre fleur rose

Extraits :

L’égo tout aussi boursoufflé que la grenouille de la fable, il écrivit un mot pour accepter l’invitation, en commençant par : très chère Madame.

Il va te falloir un vrai sapin… Ah non, plus jamais ça !... c’est trop triste après Noël de se retrouver avec un arbre qui meurt en te lançant des regards accusateurs.

Posté par vero2529 à 17:06 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 novembre 2018

Joël Réguénès : l'instinct du prédateur

l'instinct du predateur joel raguenes

Broché, Kindle : Amazon, Fnac

ligne automne

Avis de Véro
Thriller psychologique qui tient en haleine…

ligne automne

Nous en tombâmes instantanément amoureux tous les trois. Follement comme on peut l’être à 10 ans, sans arrière-pensée. Nous ignorions encore que les meilleurs amis du monde peuvent se fâcher dès qu’apparaît une Eve et que se glisse sournoisement entre eux amour et jalousie. Une seule pomme pour 2, cela n’a jamais fait un bon compte, alors pour trois…

Oui, Noël les avait trahis. Par ambition, par jalousie, peu importe ses motifs puisqu’il les avait tous trahis. Tous…

Un informateur, de qualité car assez proche du somme pour avoir connaissance de toutes les décisions stratégiques du groupe : rachat d’entreprise, diversification…

Ils avaient tous 2 eu un ami d’enfance, moins intelligent et moins brillant qu’eux, mais qui avait eu la chance de naître avec une cuiller d’argent dans la bouche. Au décès de leurs pères respectifs, leurs amis n’avaient eu qu’à s’asseoir dans le fauteuil présidentiel laissé vacant. Comme lui, Janus en était, peu à peu, venu à envier cet ami fortuné…

Les semaines qui s’annonçaient risquaient de n’être drôles pour personne à Titan puisque derrière chaque sourire pouvait se cacher un traître. Cette crainte inconsciemment l’avait incité à la prudence.

Peut-être étiez-vous plus doué que Fontaine en termes d’études, mais les études n’ont jamais fait la valeur professionnelle ou humaine d’un individu ; c’est d’ailleurs-là le drame du système universitaire français.

-Le facteur Janus ? C’est de l’hébreu pour moi.
- Je l’espère bien ! s’exclama Castellan. Pour votre gouverne, mon cher Janus, c’est le dieu romain aux deux visages.

Il faut savoir élaguer les branches mortes, penser à l’entreprise, à l’avenir de nos employés…

Venir chez un ennemi pour lui tendre la main ou plutôt un rameau d’olivier, sans même savoir s’il va vous recevoir et…

Alain Giraud n’en revenait pas et ce qu’il découvrait le sidèrait. Que Castellan soit jalouse, c’était une évidence ! Qu’il soit craint, ça l’était tout autant, mais qu’il soit détester à ce point était une surprise.

Posté par vero2529 à 17:24 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 novembre 2018

Abel Barbara : derrière la haine

derriere la haine abel barbara

 

Broché, Kindle, Poche : Amazon, FNAC, Decitre

ligne horizontale ruban vert

Avis de Véro :
Très bon thriller psychologique entre ses 2 familles. Intrigue finale inattendue.

ligne horizontale ruban vert

Il disait : « le bon chemin » parce qu’à ses yeux « le droit chemin » n’existe pas, c’est un leurre, un mirage qu’on fait miroite aux enfants pour les faire rentrer dans le rang. Ne pas dépasser. Ne pas se faire remarquer. Marcher droit devant, baisser la tête, ne pas regarder sur le côté.

Ça l’avait toujours étonné de constater à quel point la plupart des gens semblaient persuadés qu’un chauffeur de taxi n’avait ni oreille ni opinion, comme s’il était réduit à ne posséder que des yeux pour se guider, des mains agrippées au volant et des pieds pour démarrer, accélérer ou freiner.

L’amitié est une force dont nul ne peut prétendre pouvoir se passer. On a besoin d’amis, comme on a besoin de manger, de boire ou de dormir. L’amitié, c’est un peu la nourriture de l’âme : elle ravitaille le cœur, elle sustente l’esprit, elle nous comble de joie, d’espoir et de paix. Elle est la richesse d’une vie. Et le gage d’une certaine idée de bonheur.

Après les mots, après les chiffres, restent les larmes. Et le silence. Encore et pour toujours. Celui d’une absence qui hurle dans la tête, dans le cœur, tout au fond des entrailles, qui ne laissera plus ni repos ni paix, si ce n’est la moiteur des regrets.

Posté par vero2529 à 20:04 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 novembre 2018

Agnes Martin-Lugand : la vie est facile, ne t'inquiéte pas (suite des "gens heureux boivent du café")

agnes martin lugand la vie est facile

Broché, Kindle, poche : Fnac, Michel Lafon, Amazon, Livre de Poche

 

ligne tasse cafe et grain cafe

Avis de Véro
Sans surprise… dès le début, on connait la fin. Cependant, c’est une histoire très touchante. Se lit très vite.

ligne tasse cafe et grain cafe

Extraits :

J’avais voulu que les Gens deviennent un lieu convivial, chaleureux, ouvert à tous, où toutes les littératures trouvaient leur place. Je voulais conseiller les lecteurs en leur permettant de se faire plaisir, de lire les histoires dont ils avaient envie, et ce, sans avoir honte. Peu importait qu’ils veuillent lire un prix littéraire ou un succès populaire, une seule chose comptait : que les gens lisent, sans avoir l’impression d’être jugés quant à leurs choix… J’aimais le côté chasse au trésor pour trouver LE livre.

Il m’avait fallu perdre ce qui m’était le plus cher pour saisir l’attachement qui me liait à cet endroit, à ces quatre murs.

Les enfants avaient un sixième sens pour trouver la fêlure. Ce petit garçon me prouvait mes gestes. Mes paroles étaient imprimées, marquées au fer rouge par la maternité, par celle que j’avais été, que je le veuille ou non.

Laisse la vie faire son œuvre.

Chaque décision imposait des pertes, d’abandonner des morceaux de sa vie derrière soi.

ligne tasse cafe et grain cafe

Suite de :

Les gens heureux boivent du café (tome 1)

 

 

Posté par vero2529 à 20:56 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 novembre 2018

Pourquoi lire : lire fait vivre (trouvé sur le net)

lire fait vivre

Trouvé sur le net

barre fleurs papillon

Lire fait vivre
Plaisir 15 mg
Curiosité 8 mg
Imagination 10 mg
Révolte 12 mg
Savoir 9 mg
Agents de saveur : beaucoup !

Posté par vero2529 à 17:25 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

07 novembre 2018

Agnes Martin Lugand : les gens heureux lisent et boivent du café

agnes martin lugand gens heureux liset boivent cafe

Broché, Kindle, Poche : Fnac, Amazon

 

ligne tasse cafe et grain cafe

Avis Le Parisien – Catherine Balle
Poignante, cette histoire de résilience se trouve servie par des phrases courtes, beaucoup de dialogues, et une écriture légère dans laquelle se glissent même quelques notes d'humour.

Avis de Véro :
Facile à lire, très fluide à la portée de tous. Une fois commencé, on reste sur notre fin… donc, achetez également la suite « la vie est facile, ne t’inquiète pas »…

ligne tasse cafe et grain cafe

Extrait

J’avais trouvé un bel endroit pour les rejoindre. J’étais perdue entre le rêve et la réalité.

Le trajet en voiture et la traversée en mer et la réalité se firent dans le plus grand des silences. Avec lui, j’apprenais à ne pas parler pour ne rien dire.

Tu ne connais pas le dicton ? Une femme porte malheur sur un bateau.

 

Posté par vero2529 à 17:18 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

03 novembre 2018

Citation: ce ne sont pas les yeux qui voient mais ce que l'on voit grâce aux yeux (Platon)

yeux voir platon

ligne separatrice yeux

Ce ne sont pas les yeux qui voient
mais ce que l'on voit grâce aux yeux.
Platon (427 av. J.C.)

Posté par vero2529 à 09:06 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 octobre 2018

Poésie : chanson d'automne de Paul Verlaine

poesie chanson d'automne paul verlaine

ligne separatrice automne

Chanson d'automne


Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.
Tout suffocant
Et blême, quand,
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure
Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.
Paul Verlaine (1844-1896)
"Poèmes saturniers"

Posté par vero2529 à 08:59 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,